publié le 27/04/2023

Temps de lecture : 3 minutes

Les points importants

ÉLECTRICITÉ ET GAZ

En France, le bouclier tarifaire sur l’électricité est prolongé jusqu’au début 2025 selon le ministre de l’Économie Bruno Le Maire. A contrario, le bouclier tarifaire sur le gaz devrait toutefois être levé en cours d’année 2023. Les prix du gaz, qui s’étaient envolés à la suite de l’invasion en Ukraine, sont retombés à leur niveau d’avant-guerre avec un échange du PEG à 52,081 €/MWh le mardi dernier.

La production des centrales a atteint son plus faible niveau en raison des retards dans les travaux de maintenance notamment au niveau des fissures sur les conduites de plusieurs centrales nucléaires. Ce mercredi, la production nucléaire est au alentour de 37 GW selon RTE.

La baisse des prix d’électricité semble être liée à l’annonce d’EDF concernant son objectif d’augmenter sa production de 300 à 330 TWh pour 2023. Cette communication de l’énergéticien français vient détendre les prix sur le marché. De plus, la vague de chaleur prévue dans le sud de l’Europe peut éventuellement contribuer à cette baisse.

En réponse à l’augmentation des prix du gaz et à la pression exercée par la Russie, l’UE a lancé Aggregate EU, une plateforme d’achat de gaz en commun. Les entreprises européennes peuvent soumettre leurs demandes en ligne à partir du 25 avril jusqu’au 2 mai. Une fois les demandes agrégées, à partir de mi-mai les acheteurs et  les vendeurs pourront conclure un contrat. Tous les fournisseurs de gaz du monde entier pourront participer sauf les énergéticiens russes. Grâce aux volumes échangés, l’UE espère garantir des prix plus avantageux. 

Les marchés de l’énergie


Electricité : Les prix de l’électricité ont baissé depuis quelques jours en raison de la communication d’EDF sur sa stratégie de production. De plus les prix du gaz et du CO2 sont en baisse également.

Baseload 2024

Prix de clôture du 26/04/2023 :
179,61 €/MWh

Variation depuis le 19/04/2023 :
-16,07 %

Baseload 2025

Prix de clôture du 26/04/2023 :
127,36 €/MWh

Variation depuis le 19/04/2023 :
-7,72 %

Baseload 2026

Prix de clôture du 26/04/2023 :
112,15 €/MWh

Variation depuis le 19/04/2023 :
-4,50 %

Peakload 2024

Prix de clôture du 26/04/2023 :
285,85 €/MWh

Variation depuis le 19/04/2023 : -19,78%

Peakload 2025

Prix de clôture du 26/04/2023 :
208,23 €/MWh

Variation depuis le 19/04/2023 :
-8,55%

Peakload 2026

Prix de clôture du 26/04/2023 :
163,45 €/MWh

Variation depuis le 19/04/2023 :
-5,47%

Gaz naturel : La baisse des prix de gaz est liée à une grande quantité de GNL approvisionné par l’Europe ces derniers jours avec un niveau de stockage très élevé. On remarque également une baisse de la consommation avec des températures qui s’adoucissent. 

Gaz 2024

Prix de clôture du 26/04/2023 :
54,79 €/MWh

Variation depuis le 19/04/2023 :
+0,07 % 

Gaz 2025

Prix de clôture du 26/04/2023 :
47,93 €/MWh

Variation depuis le 19/04/2023 :
+1,06 %

Gaz 2026

Prix de clôture du 26/04/2023 :
38,10 €/MWh

Variation depuis le 19/04/2023 :
+2,73%

Pétrole : La coupe de production récemment annoncée par l’OPEP+ ne soutient plus les prix du pétrole. De plus, la demande pétrolière asiatique s’affaiblit. 

Brent

Prix de clôture du 26/04/2023 : 77,69 $/bbl

Variation depuis le 19/04/2023 : -6,53% 


Droits d’émission CO2 :  La semaine dernière, le Parlement européen a définitivement adopté la réforme du système d’échange de quotas d’émission. Le Conseil de l’UE doit maintenant donner son accord avant que les nouvelles règles du système européen d’échange de quotas de CO2 puissent entrer en vigueur. 

CO2

Prix de clôture du 26/04/2023 : 85,64 €/t

Variation depuis le 19/04/2023 : -9,33 


­Charbon :  Les stocks de charbon dans les terminaux d’importation du nord-ouest de l’Europe ont atteint un pic sur neuf semaines, les arrivées de navires se poursuivant malgré le recul de la demande en production d’électricité. 

Charbon

Prix de clôture du 26/04/2023 : 134,28 $/t

Variation depuis le 19/04/2023 :  +5,32 % 

Votre avis nous intéresse !

Primeo Energie vous envoie une newsletter toutes les deux semaines sur l’actualité des marchés de l’énergie.
Notre objectif est de permettre à nos clients et aux acteurs de l’énergie de suivre les évolutions et les tendances sur les marchés de l’énergie.
Merci de bien vouloir consacrer quelques minutes à répondre à cette petite enquête.

Articles les plus récents


  • Communiqué : Primeo Energie suspend sa collaboration avec le courtier Energies France

    Communiqué : Primeo Energie suspend sa collaboration avec le courtier Energies France

    Nous avons appris avec stupéfaction les méthodes imputées au courtier Energies France dans le reportage « Cash Investigation » diffusé jeudi 22 février sur France 2. Primeo Energie condamne fermement toutes les pratiques, trompeuses ou visant à profiter de la complexité de la réglementation pour dévier le consommateur des offres les plus compétitives. De telles pratiques lèsent… Lire plus


  • Prix de l’électricité en 2024 : aides maintenues par l’État pour réduire les coûts de l’électricité pour les TPE et PME

    Prix de l’électricité en 2024 : aides maintenues par l’État pour réduire les coûts de l’électricité pour les TPE et PME

    En 2024, le gouvernement renouvelle son dispositif d’aide en maintenant l’ « amortisseur électricité » pour les entreprises et collectivités. Il est financé par l’Etat et appliqué par les fournisseurs, qui opèrent une réduction directement sur les factures. Lire plus


  • L’actualité sur les marchés de l’énergie – 14/02/2024

    L’actualité sur les marchés de l’énergie – 14/02/2024

    L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) en France a déclaré que le démarrage de l’EPR de Flamanville (1,6 GW) à la mi-2024, tel que souhaité par EDF, n’était pas garanti. Le président de l’ASN, Bernard Doroszczuk, a indiqué que la mise en service serait « très tendue » en raison de l’attente d’éléments cruciaux pour prendre une décision.… Lire plus