publié le 26/06/2024

Temps de lecture : 5 minutes

Les points importants

Nucléaire

EDF a prolongé les arrêts non planifiés des réacteurs Bugey 5, Chooz 2 et Paluel 3, totalisant une capacité de 3,7 GW, en raison de divers problèmes techniques. À Bugey 5, un dysfonctionnement a été signalé depuis le 21 juin, tandis qu’un incendie sur le transformateur principal de Paluel le 28 mai a également causé des interruptions. Ces prolongations d’arrêts posent des défis supplémentaires pour EDF, déjà en pleine négociation sur les prix des contrats à long terme pour la fourniture d’électricité nucléaire.

Les marchés de l’énergie


Electricité :

Le ministre français de l’Économie, Bruno Le Maire, a annoncé lors d’une conférence du Medef à Paris que le gouvernement souhaite que EDF baisse le prix des contrats à long terme pour la fourniture d’électricité nucléaire aux industriels électro intensifs, les jugeant actuellement insuffisamment compétitifs pour l’industrie française. Bien que EDF n’ait pas directement répondu aux remarques du ministre, les négociations avec les industriels se poursuivent alors qu’un nouvel accord régule la vente d’électricité nucléaire de EDF après l’expiration du tarif régulé Arenh à la fin 2025, visant un prix moyen d’environ 70 EUR/MWh de 2026 à 2040. Cependant, les prix actuels du marché rendent difficile la conclusion de ces contrats à long terme.

Baseload 2025

Prix de clôture du  25/06/2024 :
68,94 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+3,78%

Baseload 2026

Prix de clôture du 25/06/2024 :
62,51 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+4,71%

Baseload 2027

Prix de clôture du 25/06/2024 :
60,11 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+4,50%

Baseload 2028

Prix de clôture du 25/06/2024 :
60,71 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+2,90%

Peakload 2025

Prix de clôture du 25/06/2024 :
85,79 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+3,01%

Peakload 2026

Prix de clôture du 25/06/2024 :
80,55 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+3,27%

Peakload 2027

Prix de clôture du 25/06/2024 :
79,61 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+3,31%

Peakload 2028

Prix de clôture du 25/06/2024 :
76,89 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+1,71%

Gaz

Les prix du gaz en Europe ont chuté vendredi dernier, atteignant un plus bas niveau sur 10 jours sous l’influence d’un sentiment de fourniture renforcé. Le contrat principal du mois à venir sur le hub TTF aux Pays-Bas s’est établi à 34,10 EUR/MWh, en baisse de 0,36 EUR par rapport à la veille, après avoir touché 33,95 EUR/MWh plus tôt dans la journée, le prix le plus bas depuis le 11 juin. La confiance dans la continuité des flux de gaz russes vers l’Autriche a soutenu cette tendance, malgré une demande de gaz pour la production d’électricité maintenue par une génération renouvelable inférieure aux normales saisonnières.

Les prévisions indiquent une génération éolienne en Allemagne de 7,6 GW cette semaine, inférieure de 3,8 GW à la norme, et une production solaire de 11,9 GW, inférieure de 1,4 GW à la norme. Les flux de gaz de la Norvège vers le reste de l’Europe étaient légèrement en baisse à 328,2 millions de mètres cubes par jour. Les installations de stockage de l’UE étaient remplies à 74,3 %, en hausse de 1,8 point de pourcentage par rapport à la semaine précédente, mais en baisse de 0,7 point par rapport à l’année dernière.

Gaz 2025

Prix de clôture du 25/06/2024 :
37,95 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+1,73% 

Gaz 2026

Prix de clôture du 25/06/2024 :
33,05 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+1,76%

Gaz 2027

Prix de clôture du 25/06/2024 :
28,74 €/MWh

Variation depuis le 18/06/2024 :
+1,03%

Pétrole : 

Les prix du pétrole ont chuté lundi en raison de l’anticipation d’une baisse de la demande mondiale, influencée par des taux d’intérêt à long terme plus élevés aux États-Unis et une accalmie des tensions au Moyen-Orient. Le Brent de la mer du Nord a diminué de 0,17 USD à 85,07 USD/baril, et le WTI de 0,16 USD à 80,57 USD/baril. Selon les analystes, bien que les prix soient très volatils, ils évoluent dans une fourchette étroite, avec peu de perspectives de hausse excepté les conflits au Moyen-Orient et les attaques en mer Rouge. Les fondamentaux économiques, tels que l’excédent du marché et la performance modérée de l’économie chinoise, pèsent également sur les prix.

Les investisseurs attendent des indications de la Réserve fédérale américaine sur un éventuel report des réductions de taux d’intérêt, d’autant plus que les récentes données positives sur les allocations chômage suggèrent une économie robuste. Des taux d’intérêt plus élevés tendent à ralentir les économies et, par conséquent, à réduire la demande de pétrole. Les tensions géopolitiques, notamment les conflits au Moyen-Orient et entre la Russie et l’Ukraine, continuent d’être surveillées par les investisseurs, malgré un impact modéré sur les prix du pétrole jusqu’à présent.

Brent

Prix de clôture du 25/06/2024 :  83,58 $/bbl

Variation depuis le 18/06/2024 :-0,25% 


CO2 :  

Le prix du carbone en Europe a atteint son niveau le plus bas en six semaines, suivant la baisse du gaz due à un temps plus chaud sur le continent. Le contrat EUA du 24 décembre a chuté à 68,02 EUR/t, légèrement au-dessus du plus bas depuis le 2 mai. La hausse des températures dans le nord de l’Europe réduit la demande de chauffage et augmente la production solaire. Les fondamentaux baissiers pour le CO2 en 2024 créent une barrière invisible autour des 90-100 EUR/t. L’approche de la date limite du 30 juin pour la distribution des allocations gratuites d’EUA pourrait également peser sur les prix. Cependant, les experts ne prévoient pas de fluctuations significatives sur le marché du carbone à court terme.

CO2

Prix de clôture du 25/06/2024 : 67,92 €/t

Variation depuis le 18/06/2024 : -0,85%


Charbon :

Les prix du charbon européen ont glissé à des creux proches de six semaines lors des échanges de lundi, sous l’effet d’une demande modérée et d’une offre abondante malgré quelques signaux positifs en provenance du bassin Pacifique. Le contrat API 2 pour le mois à venir a clôturé en baisse de 0,90 USD par rapport à vendredi, à 107,50 USD/t sur Ice Futures, touchant un plus bas depuis le 16 mai à 107,40 USD/t. Les importations de charbon thermique en Europe du Nord-Ouest devraient atteindre 1,89 million de tonnes en juin, selon les estimations provisoires de DBX, en hausse par rapport à mai mais en deçà des livraisons de juin 2023.

Charbon

Prix de clôture du 25/06/2024 :  119,00 €/t

Variation depuis le 18/06/2024 : -1,09%


Garanties d’origine

Les prix des garanties d’origine (GO) françaises ont augmenté de 40 % sur un mois pour atteindre en moyenne 1,13 EUR/MWh lors de la dernière vente aux enchères, selon les données de la bourse EEX. Cette hausse significative est attribuée à une demande accrue, avec les prix reflétant ceux observés sur le marché de gré à gré, où le contrat Cal 24 pour l’hydroélectricité nordique s’est échangé entre 1,15 et 1,20 EUR/MWh. Les acheteurs ont ajusté leurs offres pour anticiper d’éventuelles augmentations estivales, bien que le marché reste actuellement excédentaire et les prix devraient probablement se stabiliser après la saison estivale. La vente aux enchères a vu une fourchette de prix de 1,04 à 1,26 EUR/MWh avec la participation de 33 acteurs, en hausse par rapport aux 29 participants du mois précédent, malgré une légère baisse du volume total à 4 TWh due à une réduction de la production éolienne.

Articles les plus récents


  • Corporate PPA : le décret du 27 juin 2024 introduit une autorisation obligatoire pour les contrats d’électricité renouvelable

    Corporate PPA : le décret du 27 juin 2024 introduit une autorisation obligatoire pour les contrats d’électricité renouvelable

    La loi n° 2023-175 du 10 mars 2023, relative à l’accélération de la production d’énergies renouvelables, introduit l’obligation pour les producteurs d’électricité renouvelable concluant un contrat de vente directe (Corporate PPA) d’obtenir une autorisation spécifique pour encadrer les ventes directes à des consommateurs finaux ou à des gestionnaires de réseaux pour leurs pertes. Lire plus


  • L’actualité sur les marchés de l’énergie – 10/07/2024

    L’actualité sur les marchés de l’énergie – 10/07/2024

    La commission sénatoriale sur l’électricité propose de réduire la TVA sur la consommation de base de l’électricité de 20 % à 5,5 %, d’abaisser l’accise et de supprimer certaines contributions, afin de réduire les coûts pour les ménages. Lire plus


  • Power Purchase Agreements (PPAs) : piliers de la transition énergétique

    Power Purchase Agreements (PPAs) : piliers de la transition énergétique

    Un Power Purchase Agreement (PPA) est un contrat de gré à gré long terme conclu entre un producteur d’énergie renouvelable et un consommateur, généralement une entreprise. Lire plus