publié le 16/02/2023

Temps de lecture : 4 minutes

Les points importants

Importations de GNL en Europe

GAZ 

Les importations de GNL de l’UE et de Grande-Bretagne pourraient chuter de 2% cette année. En effet, l’année dernière l’Europe a importé un volume record de GNL afin d’utiliser des alternatives au gaz russe. Pour ce faire, plusieurs pays ont renforcé leurs capacités de regazéification (procédé technique de transformation de GNL). 

L’ICIS (Independent Chemical & Energy Market Intelligence) estime que la capacité de regazéification de l’Europe pourrait augmenter de 25% d’ici la fin de l’année. Les livraisons de gaz russe à l’UE ont chuté à environ 10% de leur niveau d’avant l’invasion de l’Ukraine, contre laquelle Bruxelles a réagi par des sanctions. Jusqu’à présent, les livraisons russes vers l’Europe restent toutefois stables à un niveau relativement faible. 

Selon l’ICIS, parmi les principaux pays fournisseurs, le volume des livraisons de gaz norvégien vers l’Europe n’évoluera guère au cours des trois prochaines années par rapport à 2022, et les livraisons en provenance d’Algérie devraient également rester inchangées. 

L’Europe devrait rester une source importante de la demande de GNL, en particulier lorsque de nouveaux terminaux d’importation seront mis en service. Toutefois, la Grande-Bretagne, qui est depuis longtemps attrayante pour les livraisons de GNL en raison de son infrastructure, pourrait voir moins de cargaisons sur ses côtes du fait de l’amélioration des infrastructures aux Pays-Bas et en Allemagne, qui permet aux méthaniers d’y débarquer directement sans transiter par la Grande-Bretagne.

Les marchés de l’énergie


Electricité : En comparaison hebdomadaire, les prix ont tous baissé le long de la courbe à terme. Sur les marchés allemand, suisse et français, les trois années suivantes ont chuté entre 2% et 6%.

Baseload 2024

Prix de clôture du 15/02/2023 :
185,42€/MWh

Variation depuis le 08/02/2023 :
+2,85 %

Baseload 2025

Prix de clôture du 15/02/2023  :
133,35 €/MWh

Variation depuis le 08/02/2023 :
-1,88 %

Baseload 2026

Prix de clôture du 15/02/2023  :
120,26 €/MWh

Variation depuis le 08/02/2023 :
+0,68%

Peakload 2024

Prix de clôture du 15/02/2023 :
290,38 €/MWh

Variation depuis le 08/02/2023 : +4,69%

Peakload 2025

Prix de clôture du 15/02/2023 :
232,00 €/MWh

Variation depuis le 08/02/2023 :
+1,88%

Peakload 2026

Prix de clôture du 15/02/2023 :
208,52 €/MWh

Variation depuis le 08/02/2023 :
+1,76%

Gaz naturel : Le terminal de GNL américain Freeport a repris ses exportations après huit mois d’arrêt, avec une première cargaison, selon les données de suivi des navires de Kpler. Un second méthanier est en cours de remplissage. Les installations de liquéfaction sont toujours hors service depuis un incendie en juin 2022. Le terminal utilise actuellement des stocks pour l’exportation. On ne connait toujours pas la date à laquelle l’exploitant de l’usine dotée d’une capacité d’exportation de 20,5 milliards de mètres cubes déposera la demande d’autorisation pour le redémarrage des installations de liquéfaction. Il reste également à savoir quand le second terminal sera réutilisé. 

Gaz 2024

Prix de clôture du 15/02/2023 :
59,57 €/MWh

Variation depuis le 08/02/2023 :
-2,59 % 

Gaz 2025

Prix de clôture du 15/02/2023 :
49,57 €/MWh

Variation depuis le 08/02/2023 :
-2,44 %

Gaz 2026

Prix de clôture du 15/02/2023 :
37,00 €/MWh

Variation depuis le 08/02/2023 :
0,92%

Pétrole : L’Agence américaine de l’énergie a annoncé qu’elle prélèverait plus de pétrole de la réserve stratégique que ne l’avait ordonné le législateur. 26 millions de barils supplémentaires doivent être prélevés, ce qui ramènera la réserve stratégique à son niveau le plus bas depuis 1983. Les négociants s’attendaient à ce que ce soutirage intervienne ultérieurement voire soit totalement annulé. Après la chute du Brent Crude sous la barre des 80 USD le baril la semaine dernière, le prix a rebondi. Un effet haussier a été enregistré lundi après que le Russie a annoncé réduire sa production de pétrole. Le maintien ou la diminution des volumes de l’OPEP+ affecterait donc la réouverture de la Chine et l’augmentation de la demande pétrolière qui en résulterait. 

Brent

Prix de clôture du  01/02/2023 :  85,38$/bbl

Variation depuis le 25/01/2023 : +0,34% 


Droits d’émission CO2 : Aujourd’hui, le Parlement européen va se prononcer sur les mesures de la REPowerEU. Une autorisation pour la vente additionnelle d’EUA afin de réaliser les 20 milliards d’euros nécessaires serait un facteur baissier sur le marché de l’EUA. Toutefois, les quantités annuelles et le calendrier de réalisation ne sont pas encore connus. 

CO2

Prix de clôture du 01/02/2023 : 94,37€/t

Variation depuis le 25/01/2023 : +4,53% 


­Charbon : Pour la première fois depuis plus de deux ans, l’Australie fournit à nouveau du charbon à la Chine. Le ministre australien du commerce, Don Farrell, avait récemment discuté avec son homologue chinois Wang Wentao d’une possible «reprise complète» du commerce. L’Australie a longtemps été le principal fournisseur de charbon de la Chine. En 2020, le gouvernement conservateur de l’époque à Canberra a mis fin au commerce suite à un conflit politique sur l’influence chinoise dans le Pacifique, la situation des droits de l’homme dans la province du Xinjiang et à Hong Kong et l’origine de la pandémie de coronavirus. Depuis le changement de gouvernement australien en mai 2022, Canberra s’est efforcé de se rapprocher. 

Charbon

Prix de clôture du 01/02/2023 : 147,12 $/t

Variation depuis le 25/01/2023 :  +8,34 % 

Articles les plus récents


  • Communiqué : Primeo Energie suspend sa collaboration avec le courtier Energies France

    Communiqué : Primeo Energie suspend sa collaboration avec le courtier Energies France

    Nous avons appris avec stupéfaction les méthodes imputées au courtier Energies France dans le reportage « Cash Investigation » diffusé jeudi 22 février sur France 2. Primeo Energie condamne fermement toutes les pratiques, trompeuses ou visant à profiter de la complexité de la réglementation pour dévier le consommateur des offres les plus compétitives. De telles pratiques lèsent… Lire plus


  • Prix de l’électricité en 2024 : aides maintenues par l’État pour réduire les coûts de l’électricité pour les TPE et PME

    Prix de l’électricité en 2024 : aides maintenues par l’État pour réduire les coûts de l’électricité pour les TPE et PME

    En 2024, le gouvernement renouvelle son dispositif d’aide en maintenant l’ « amortisseur électricité » pour les entreprises et collectivités. Il est financé par l’Etat et appliqué par les fournisseurs, qui opèrent une réduction directement sur les factures. Lire plus


  • L’actualité sur les marchés de l’énergie – 14/02/2024

    L’actualité sur les marchés de l’énergie – 14/02/2024

    L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) en France a déclaré que le démarrage de l’EPR de Flamanville (1,6 GW) à la mi-2024, tel que souhaité par EDF, n’était pas garanti. Le président de l’ASN, Bernard Doroszczuk, a indiqué que la mise en service serait « très tendue » en raison de l’attente d’éléments cruciaux pour prendre une décision.… Lire plus