publié le 12/10/2022

Temps de lecture : 3 minutes

Focus sur le marché de l’électricité

Les marchés de l’électricité et du gaz poursuivent leur période de stabilité entamée début septembre. Les autres matières premières et les contrats carbones sont pour leurs parts plutôt orientés à la baisse. Il semblerait alors que l’état du parc nucléaire crée un plancher malgré l’apparente amélioration sur le prix des matières premières.

Du côté de la situation géopolitique, la Russie entre dans une nouvelle phase sur le front de guerre Ukrainien avec une augmentation de ses frappes sur le pays et la reconnaissance de nouveaux territoires. Par ailleurs du point de vue énergétique, les flux de gaz restent inchangés depuis cette accélération, bien qu’ils soient faibles. Cela permet à l’Europe de consolider la filière GNL pour assurer une bonne gestion des réserves pour l’hiver. Du côté du charbon, la Russie est contrainte de réduire ses coûts pour pouvoir exporter vers d’autres pays que les pays d’Europe et le Japon. À moyen terme, la Russie devra réduire la qualité du charbon produit pour pouvoir l’exporter vers d’autres pays.

Plus généralement, cette accalmie du marché traduit toujours la crainte de la sécurité d’approvisionnement contre les mesures protectionnistes qui seront prises, et une récession à venir.

Baseload 2023

Prix de clôture du 11/10/2022 :
543,31 €/MWh

Variation depuis le 04/10/2022:
+2,83 %

Baseload 2024

Prix de clôture du 11/10/2022 :
287,13€/MWh

Variation depuis le 04/10/2022:
+10,75%

Baseload 2025

Prix de clôture du 11/10/2022 :
206,50€/MWh

Variation depuis le 04/10/2022:
+7,94%

Peakload 2023

Prix de clôture du 11/10/2022 :
885,00 €/MWh

Variation depuis le 04/10/2022:
-2,45 %

Peakload 2024

Prix de clôture du 11/10/2022 :
400,00 €/MWh

Variation depuis le 04/10/2022:
+8,11%

Peakload 2025

Prix de clôture du 11/10/2022 :
339,45€/MWh

Variation depuis le 04/10/2022:
+1,36 %

Les autres marchés de l’énergie


Gaz naturel : Les prix du gaz en Europe ont baissé la semaine dernière. Le marché spot, en particulier, a enregistré des pertes importantes. Les prévisions de températures hivernales douces après le pic de demande de la semaine précédente plus froide, les importations élevées de GNL et les efforts pour économiser du gaz produisent leurs premiers effets: les réservoirs de gaz se remplissent rapidement. Le 10 octobre, l’Allemagne avait déjà atteint 94,07% de taux de stockage alors que pour le 1er octobre, la loi ne prévoyait que 85%.  

Gaz 2023

Prix de clôture du 11/10/2022:
171,13 €/MWh

Variation depuis le 04/10/2022:
+5,71 %

Gaz 2024

Prix de clôture du 11/10/2022 :
124,17€/MWh

Variation depuis le 04/10/2022:
+12,12%

Gaz 2025

Prix de clôture du 11/10/2022 :
87,34 €/MWh

Variation depuis le 04/10/2022:
+8,17%

Pétrole : Forte remontée après la décision de l’OPEP+ de réduire la production de 2 millions de barils par jour mercredi dernier. Les pays industrialisés du G7, en particulier les États-Unis, ont critiqué cette décision qui fait grimper les prix mondiaux de l’énergie déjà très élevés, alimentant ainsi l’inflation et aidant Moscou à continuer à financer sa guerre en Ukraine.

Brent

Prix de clôture du 11/10/2022 : 94,29 $/bbl

Variation depuis le 04/10/2022 : +2,71 %


Droits d’émission CO2 : Les futures EUA arrivant à échéance en décembre à l’ICE ont augmenté en comparaison hebdomadaire. Cette progression des cours est probablement due aux décisions prises lundi et mardi dernier par la commission de l’environnement du Parlement européen et les ministres des finances de l’UE. Les ventes de quotas provenant de la réserve de stabilisation du marché seraient ainsi supprimées, ce qui constitue un élément haussier.

CO2

Prix de clôture du 11/10/2022 : 66,35 €/t

Variation depuis le 04/10/2022 : -0,85%


­Charbon : Les cotations des futures de l’ICE sur le charbon ont fléchi la semaine dernière. Les températures clémentes en Europe et la faiblesse conjoncturelle de la demande chinoise ont fait dégringoler les prix du charbon. Jusqu’à présent, les prévisions météorologiques pour l’Europe font état de températures douces, ce qui accentue la pression à la baisse.

Charbon

Prix de clôture du 11/10/2022 : 250,65 $/t

Variation depuis le 04/10/2022 : -10,02 % 

Articles les plus récents


  • Communiqué : Primeo Energie suspend sa collaboration avec le courtier Energies France

    Communiqué : Primeo Energie suspend sa collaboration avec le courtier Energies France

    Nous avons appris avec stupéfaction les méthodes imputées au courtier Energies France dans le reportage « Cash Investigation » diffusé jeudi 22 février sur France 2. Primeo Energie condamne fermement toutes les pratiques, trompeuses ou visant à profiter de la complexité de la réglementation pour dévier le consommateur des offres les plus compétitives. De telles pratiques lèsent… Lire plus


  • Prix de l’électricité en 2024 : aides maintenues par l’État pour réduire les coûts de l’électricité pour les TPE et PME

    Prix de l’électricité en 2024 : aides maintenues par l’État pour réduire les coûts de l’électricité pour les TPE et PME

    En 2024, le gouvernement renouvelle son dispositif d’aide en maintenant l’ « amortisseur électricité » pour les entreprises et collectivités. Il est financé par l’Etat et appliqué par les fournisseurs, qui opèrent une réduction directement sur les factures. Lire plus


  • L’actualité sur les marchés de l’énergie – 14/02/2024

    L’actualité sur les marchés de l’énergie – 14/02/2024

    L’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) en France a déclaré que le démarrage de l’EPR de Flamanville (1,6 GW) à la mi-2024, tel que souhaité par EDF, n’était pas garanti. Le président de l’ASN, Bernard Doroszczuk, a indiqué que la mise en service serait « très tendue » en raison de l’attente d’éléments cruciaux pour prendre une décision.… Lire plus