Une station de compression de gaz | crédit : Evgenii Mitroshin

Mardi 14 juin, Gazprom a annoncé réduire de 40 % ses livraisons de gaz à l’Allemagne via Nord Stream. C’est dans un communiqué publié sur Telegram que le groupe a fait connaître sa décision à l’Allemagne. 

La raison ? Un manquement des livraisons habituelles de compresseurs du groupe allemand Siemens.

Le géant Gazier Russe affirme ne pouvoir faire fonctionner que 3 des unités de compression de gaz à la station de Portovaïa, près de la frontière finlandaise. C’est ici que s’effectue le remplissage du gazoduc Nord Stream, avant sa traversée de la mer Baltique jusqu’en Allemagne.

« Les livraisons de gaz via le gazoduc Nord Stream ne peuvent être assurées que jusqu’à un volume de 100 millions de mètres cube de gaz par jour au lieu des 167 millions de mètres cube par jour prévus », indique le groupe dans son communiqué.

Une seconde baisse drastique dès le lendemain

Ce mercredi 15 juin, Gazprom annonce à nouveau réduire de 33% ses livraisons à l’Allemagne et l’Italie, soit un passage cette fois-ci de 100 à 67 millions de mètres cube par jour.

Une réduction totale de 100 millions de mètres cube par jours, qui a entraîné ce jeudi 16 juin une augmentation de 30% des prix du marché du gaz en Europe.

Gazprom affirme cette fois-ci avoir été contrant d’arrêter le fonctionnement d’une autre turbine à gaz de Siemens à la station de compression Portovaïa.

Une réponse aux sanctions européenne ?

Cette décision de Gazprom intervient en même temps que la visite en Israël de la présidente de la Commission européenne Ursula Von der Leyen, qui avait d’ailleurs déclaré que l’Europe « explorait actuellement des voies pour renforcer (sa) coopération énergétique avec Israël » en vue de se libérer du « chantage » russe.

Ce mercredi, le ministre de l’Économie et du climat allemand, Robert Habeck, a immédiatement déclaré qu’ « Il s’agit clairement d’une stratégie visant à perturber et à faire grimper les prix »

Des sanctions pénalisantes pour l’Europe

De son côté, Siemens Energy à déclaré mardi 14 juin au soir que des composants d’une station de compression qui alimente en gaz le gazoduc russe Nord Stream 1 vers l’Allemagne restent bloqués au Canada en raison des sanctions internationales.

La fin des TRV

Un retournement de situation qui ne survient pas au meilleur des moments, alors que les Tarifs Réglementés du gaz sont voués à disparaître au 1er juillet 2023. Alors que les cours du gaz s’envolent depuis plusieurs mois, les associations de consommateurs s’inquiètent. Avec cette nouvelle déconvenue, l’envolée des prix connaît donc un nouvel essor bien malvenu. 


  • L’actualité sur les marchés de l’énergie – 16/11/2022

    L’actualité sur les marchés de l’énergie – 16/11/2022

    Le prix des marchés futurs et forwards décroît de façon continue sur 2023 depuis le début du mois de novembre, et ce malgré le retard dans les réouvertures des centrales nucléaires en France. En effet, 26 des 56 réacteurs sont toujours à l’arrêt en France, causant des incertitudes sur les ambitions de l’Etat à réouvrir 16 des réacteurs d’ici la fin de l’année, dont 11 dans le courant du mois. Lire plus


  • Jörg Klasen a été nommé CEO de Primeo Energie AG et membre du comité de direction du groupe Primeo Energie

    Jörg Klasen a été nommé CEO de Primeo Energie AG et membre du comité de direction du groupe Primeo Energie

    Le conseil d’administration de Primeo Energie a nommé à l’unanimité Jörg Klasen (né en 1970) au poste de CEO de Primeo Energie AG. Il prendra ses fonctions le 1er février 2023 et deviendra en même temps membre du comité de direction du groupe Primeo Energie. Lire plus


  • L’actualité sur les marchés de l’énergie – 26/10/2022

    L’actualité sur les marchés de l’énergie – 26/10/2022

    Après une grève de plusieurs semaines dans les centrales nucléaires françaises, la direction d’EDF et les syndicats se sont mis d’accord pour augmenter les salaires afin de dissiper les inquiétudes pesant sur la production avant l’hiver. Suite à l’annonce d’un accord, les grévistes ont relâché la pression sur les centrales électriques. Lire plus

Sources :

https://www.lemonde.fr/economie/article/2022/06/14/tarif-reglemente-du-gaz-chronique-d-une-fin-annoncee_6130263_3234.html

https://www.mesit.com/en/projects/2/compression-station-portovaya-gazprom.html

https://www.lindependant.fr/2022/06/14/guerre-en-ukraine-le-geant-de-lenergie-russe-gazprom-fehttps://www.theice.com/products/27996665/Dutch-TTF-Gas-Futures/data?marketId=5396828&span=1rme-les-vannes-et-reduit-fortement-la-livraison-de-gaz-a-lallemagne-10365760.php

https://www.montelnews.com/news/1328128/nord-stream-1-parts-stuck-in-canada–siemens

https://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/face-au-chantage-du-kremlin-l-ue-se-tourne-vers-israel-pour-importer-du-gaz-921743.html

https://www.montelnews.com/news/1328323/front-month-gas-extends-rally-on-supply-concerns

Partager
Les plus lus