Aller à l'aperçu des communiqués

Paquet énergie Bâle-Campagne avec EBM et EBL

Liestal. Les distributeurs d'énergie du canton Bâle-Campagne, EBL et EBM, sont désormais partenaires du paquet énergie Bâle-Campagne. Ce dernier lance une nouvelle action avec sa campagne 500x500. En outre, l'étendue des moyens d'approvisionnement doit être triplée, comme l'expliquait la directrice de la construction et la protection de l'environnement du canton Bâle-Campagne, Sabine Pegoraro, vendredi au micro des journalistes.

Les chiffres du paquet énergie Bâle-Campagne sont exceptionnels. Comme l'expliquait la directrice de la construction et de la protection de l'environnement, Sabine Pegoraro, devant les médias, le paquet énergie a permis d'économiser presque 166 Gigawatt-heure dans le canton de Bâle-Campagne au cours des années 2010 à 2013. Cette économie correspond à environ 5 % des besoins annuels en chauffage domestique, ou encore plus impressionnant, à un train composé de 277 wagons transportant du fioul et d'une longueur totale de 5,9 kilomètres ou encore à la consommation de chauffage de 5836 maisons individuelles construites en 1970.

«La surface des enveloppes de bâtiment intégralement rénovées correspond à plus de 130 terrains de football. Ainsi, 36'000 tonnes d'émissions de CO2 ont pu être évitées», déclarait Mme Pegoraro. Le paquet énergie a reçu un bon accueil auprès des habitantes et habitants du canton de Bâle-Campagne. Le nombre de rénovations réalisées ne change que très peu, explique Mme Pegoraro: «Au cours des quatre ans d'existence du paquet énergie, nous pouvons nous vanter d'environ 5000 rénovations à ce jour. Au total, les subventions accordées par les moyens fédéraux et cantonaux s'élèvent à plus de 60 millions de francs suisses depuis 2010. Ces subventions ont en outre déclenché 426 millions de francs suisses d'investissement entre 2010 et 2013».

La directrice de la construction et de la protection de l'environnement a profité de l'occasion pour présenter le nouveau projet 500x500. Cette année, le paquet énergie du canton Bâle-Campagne subventionna 500 analyses énergétiques pour des maisons individuelles à hauteur de 1100 francs suisse. Les coûts relatifs à une analyse sont ainsi réduits à 500 francs suisses par propriétaire de maison individuelle. «C'est cette économie qui justifie l'intitulé de l'action: 500x500», explique Mme Pegoraro. Devant les médias, elle a exprimé sa joie quant à la présence de deux nouveaux partenaires dans le cadre du paquet énergie, les distributeurs d'énergie du canton de Bâle-Campagne EBL et EBM. Pour le paquet énergie, ceci signifie un «renforcement de la base et une évolution massive du savoir-faire».

Le CEO de la société EBL, Urs Steiner, caractérise le paquet énergie Bâle-Campagne comme «l'histoire d'une réussite». Il s'agit selon lui d'une part essentielle de la stratégie énergétique de la région Bâle-Campagne. Et également d'un extraordinaire complément cantonal aux mesures en matière de politique d'énergie de la Confédération. Ce paquet vient également compléter les mesures prises par EBL et «s'intègre parfaitement dans notre stratégie». M. Steiner fait ainsi référence a plusieurs programmes d'aide financière menés par EBL pour contribuer à une bonne transition énergétique. Il cite notamment les programmes d'aide financière EBL «1000jetzt !» pour les toits solaires et les rénovations énergétiques, ainsi que des services de conseil étendus, sans oublier «la subvention accordée pour le remplacement des chauffages électriques».

Du point de vue de la société EBM, ce partenariat avec le paquet énergie Bâle-Campagne correspond à une «stratégie décisive et durable», comme le déclarait Thomas Wälchli, directeur énergie chez EBM. Dans son entreprise, l'écologie est tout en haut de la liste des priorités. «Grâce à notre stratégie, nous intégrons la transition énergétique et indiquons clairement notre orientation et nos objectifs. Nous misons de manière concrète sur les trois piliers suivants: énergies renouvelables, efficacité énergétique et sécurité d'approvisionnement», comme l'expliquait M. Wälchli. Au cours de cet entretien, il déclarait notamment que cette année, EBM a ajouté un nouveau produit standard en matière d'approvisionnement de base, composé à 100 % de sources d'énergie renouvelable et certifié par le label «naturemadebasic». Grâce au label énergie «naturemade» décerné par l'association pour une énergie respectueuse de l'environnement VUE, la société garantit que l'énergie verte a vraiment été produite de manière respectueuse de l'environnement.

Par ailleurs, EBM soutient l'utilisation économique et rationnelle de l'énergie, ainsi que de la production respectueuse de l'environnement à partir d'énergies renouvelables. À cet effet, l'Assemblée des délégués décide chaque année de la dotation du fonds énergétique EBM. Selon les déclarations de M. Wälchli, ce fonds permet ensuite de soutenir financièrement des projets de sociétaires dans les secteurs des énergies renouvelables ou de l'augmentation de l'efficacité énergétique. En ce qui concerne l'efficacité énergétique notamment, il s'agit d'une contribution essentielle à la transition énergétique. «Et c'est justement dans ce cadre que le paquet énergie Bâle-Campagne entre en jeu», déclare M. Wälchli. Dès à présent, le paquet énergie Bâle-Campagne peut se vanter de deux nouveaux partenaires de poids qui viennent s'ajouter au canton de Bâle-Campagne, à l'association des propriétaires HEV, à la banque Basellandschaftlichen Kantonalbank et à la chambre de commerce Bâle-Campagne. Pour le modèle de réussite du paquet énergie, ces sociétés représentent un soutien parfait et une acquisition importante de savoir-faire, point sur lequel tous les participants de la conférence de presse étaient d'accord.

Contacts

  • Conseillère d'Etat Sabine Pegoraro, BUD, téléphone 061 552 55 81
  • Urs Steiner, CEO EBL, téléphone 061 926 15 00
  • Thomas Wälchli, directeur secteur énergie, EBM, téléphone 061 415 43 45​