Aller à l'aperçu des communiqués

Les prix territoriaux pour les acteurs locaux

Sept mini-trophées ont été remis aux acteurs locaux ayant collaboré sur le projet puis à la réalisation de la chaufferie urbaine de Saint-Louis.

Les prix territoriaux ont été créés en 2000 par La Gazette des communes et GMF. Ouverts à tout type de collectivités, ils récompensent des actions qui améliorent la qualité du service public et s’inscrivent dans le développement durable.

« Le projet de la chaufferie urbaine de Saint-Louis a été retenu car il optimise le réseau de chaleur, valorise les rafles de maïs et les plaquettes forestières, alimente en énergie 10 000 ménages », a rappelé Arnaud Garrigues, chef du service technique de La Gazette. « Il s’agit d’un exemple pouvant être dupliqué », a souligné pour sa part Stéphane Le Cunff, directeur régional GMF. Cette réalisation des plus innovantes, «elle produit une énergie propre et diminue la facture de chauffage et d’eau chaude des usagers de 30 %», a permis la création de 45 emplois directs ou indirects.

À Saint-Louis, le projet de chaufferie urbaine a été initié en même temps que l’Agenda 21 local, une politique en faveur du développement durable. Le maire Jean-Marie Zoelle et son équipe ont développé le projet avec EBM Thermique, prestataire du réseau de chaleur de Saint-Louis. Sur la base de ce partenariat public-privé, la chaufferie urbaine et son « installation ultra-performante », comme l’a présentée Michaël Schneider, directeur général d’EBM Thermique, répond maintenant à de nombreuses demandes de visite. D’autre part, elle accueille toutes les semaines sur son site des actions pédagogiques en direction de classes de primaires. Sur un terrain où politiques et entreprises privées investissent ensemble, les enfants s’initient aussi aux énergies renouvelables.

 

 

Ghislaine Mougel (DNA)