Aller à l'aperçu des communiqués

La ville de Saint-Louis et EBM reçoivent le prix des collectivités locales, rubrique Environnement

Le 16 juin, dans les salons du président du Sénat à Paris, la ville de Saint-Louis et EBM ont reçu le prix des collectivités locales, rubrique Environnement. Le prix a été remis devant un parterre d’élus et d’institutionnels par Gérard Larcher, le président du Sénat français.

Lauréat du Grand Prix de La Revue des Collectivités locales dans la catégorie environnement, la commune de Saint-Louis a rencontré l’adhésion du jury avec la création d’une centrale de cogénération biomasse bois et rafl es de maïs. Un projet d’envergure, ayant nécessité dix-huit mois de travaux et mobilisé plus d’une centaine de personnes.

Prix du gaz onéreux, rendements médiocres et installations vieillissantes sont autant d’éléments qui ont amenés la ville de Saint-Louis à repenser son approvisionnement en chaleur. La fin du contrat de délégation de service public, en juin 2011, a été pour Saint-Louis l’occasion de prendre un nouveau départ. Le cahier des charges pour la nouvelle délégation de service public (DSP) a offert la possibilité à chaque candidat de proposer des solutions optimisées et innovantes.
 
C’est finalement EBM Thermique qui a remporté le marché, en proposant une innovation de taille : associer la cogénération et la biomasse pour mettre en place une solution de chauffage urbain durable, via la création d’une centrale biomasse bois et rafles de maïs. Un équipement unique en Alsace et qui compte parmi les rares développés en France. La chaufferie, aujourd’hui opérationnelle, fournit en chaleur un tiers de la commune. À elle seule, la centrale biomasse couvre 93 % des besoins thermiques du réseau grâce à une énergie renouvelable d’origine régionale, soit 3 500 logements et de nombreux équipements publics qui bénéficient de la chaleur et de l’eau sanitaire produites par la centrale. À court terme, d’autres raccordements devraient être réalisés.
 
Infine, avec cette solution, c’est une réduction de 30 % qui a été réalisée sur la facture des abonnées par rapport au chauffage au gaz. Autre avancée non négligeable, en termes de bilan carbone, l’installation permet d’économiser 9 000 tonnes de CO2 par an. Pour cet ouvrage, le montant total de l’investissement s’est porté à 22 millions d’euros. En qualité de titulaire de la DSP, EBM Thermique porte le financement et facture aux abonnés le prix de la chaleur.

Sur la question, pour quelles raisons il avait porté son choix sur EBM Thermique, Jean-Marie-Zoellé, maire de Saint-Louis, répond: 

"La société EBM Thermique est pionnière en matière de développement durable. Elle a su nous proposer une centrale qui bénéficie des dernières technologies pour la production d’énergie propre. Celle-ci combine la cogénération, des systèmes innovants de manutention biomasse et de condensation sur les fumées et a également favorisé la création de 45 emplois directs ou indirects."